Civic Tech

Les technologies au service de la démocratie

Civic Tech 1. Quand le numérique renouvelle la démocratie. Il existe très peu de domaines qui échappent aux bouleversements de la révolution numérique. L’espace politique ne fait pas exception à la règle. Depuis quelques années, on voit émerger de nombreuses initiatives qui visent à utiliser les technologies numériques pour améliorer, voire renouveler, la démocratie. Ce sont les civic techs ou technologies civiques. Face à la crise que traversent nos démocraties occidentales, minées par un écart grandissant entre les citoyens et leurs représentants, l’abstentionnisme ou encore la montée des extrêmes, elles sont destinées à remettre le citoyen au cœur des processus démocratiques, en l’informant mieux, en lui permettant une plus grande participation et en lui donnant plus de pouvoir, et à œuvrer pour une plus grande transparence gouvernementale.

Civic Tech 2. Quel modèle économique ? La démocratie est-elle un marché comme un autre ? Peut-on bâtir un modèle économique pérenne sur des outils numériques dont l’objectif est de remettre le citoyen au centre du jeu démocratique ? Si oui, comment ? Ces structures doivent-elles être de nature associative ou peuvent-elle assumer une dimension commerciale tout en restant fidèles à leurs objectifs ? Doivent-elles opter pour une logique open source ou propriétaire ? Les interrogations autour du financement et du modèle économique sont très nombreuses pour cet écosystème en plein développement.

Civic Tech 3. Une promesse intenable ? Si les civic techs sont indéniablement porteuses de solutions à la crise démocratique, elles ont aussi leurs limites. Bien que certaines touchent plusieurs millions de personnes, beaucoup peinent à remplir l’un de leurs objectifs premiers, à savoir élargir véritablement la participation à la vie démocratique. Fondées sur une vision idéalisée de la citoyenneté, ces technologies civiques ont encore du mal à dépasser leur public naturel de militants et de technophiles. Enfin, elles défendent des objectifs d’ouverture, de transparence et de collaboration qui se heurtent à une fragmentation de l’information, sur les réseaux sociaux et sur Internet, dangereuse pour nos sociétés et nos démocraties.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s